Rodin, tout le temps que dure le jour

de Françoise Cadol, Mise en scène Christophe Luthringer. 

Avec Pierre Santini, Steve Bedrossian, Françoise Cadol.

Création Mars 2006– Théâtre Mouffetard
Tournée Nationale et Internationale

Production

Cie Françoise Cadol – Fonds SACD.

Résumé

12 mai 1906, le sculpteur Auguste Rodin, âgé de 65 ans, travaille dans son atelier de la villa des Brillants à Meudon. Un poète de 30 ans, Rainer Maria Rilke, devenu depuis peu son secrétaire, et une jeune femme, Marie Cabannes, prête à tout pour apprendre du sculpteur, évoluent à ses côtés. Elle ment à Rodin, il travaille, Rainer va mal, Rodin l’agresse, Marie les aime. Ils s’observent tous les trois, se troublent, se séduisent, au rythme du désir, de la passion, de la souffrance, de la création.

Extrait musical

La presse en parle

« Huis clos créé pour trois personnages à fleur de peau. Des personnages et une écriture. Un beau moment de théâtre. » Le Parisien

« Une pièce belle et touchante. Françoise Cadol signe là, une très belle pièce qui en dit beaucoup sur l’art de créer » France Soir

« Un regard triangulaire sur l’art, le rapport à la matière d’où naît la vie, la passion qui prend corps dans la création… » Madame Figaro

« Un vrai grand bonheur de théâtre intelligent et sensible ! » Monde et Vie

« Une rencontre théâtrale émouvante ! Tout le temps que dure le jour révèle l’inconciliable exigence de travail entre le sculpteur Rodin et le poète Rilke, son secrétaire. Marie, jeune modèle, oscille entre admiration et compassion. Fièvre créatrice, désirs et souffrances forment la trame de ce huis clos subtil » 92 Express

« Huis clos créé pour trois personnages à fleur de peau. Des personnages et une écriture. Un beau moment de théâtre. » Le Parisien

« Une pièce belle et touchante. Françoise Cadol signe là, une très belle pièce qui en dit beaucoup sur l’art de créer » France Soir

« Un regard triangulaire sur l’art, le rapport à la matière d’où naît la vie, la passion qui prend corps dans la création… » Madame Figaro

« Un vrai grand bonheur de théâtre intelligent et sensible ! » Monde et Vie

« Une rencontre théâtrale émouvante ! Tout le temps que dure le jour révèle l’inconciliable exigence de travail entre le sculpteur Rodin et le poète Rilke, son secrétaire. Marie, jeune modèle, oscille entre admiration et compassion. Fièvre créatrice, désirs et souffrances forment la trame de ce huis clos subtil » 92 Express